Vous êtes étranglés par la charge de vos remboursements et les taux d’intérêts actuels sont inférieurs à ceux pratiqués au moment de la souscription ? Il vous reste la possibilité de racheter ou renégocier le crédit avec votre banque. Si cette démarche est refusée, il vous faudra vous adresser à un concurrent afin qu’il rachète vos dettes.

 

Renégocier son crédit

 

renegociation de creditSi vous observez que les taux d’intérêts sont plus bas qu’à l’époque ou vous aviez souscrit l’emprunt, vous pouvez vous adressez à votre banquier afin d’en renégocier les modalités. Cependant, il faut bien garder à l’esprit que cette opération n’est pas à l’avantage de votre banquier car il a payé votre prêt plus cher. Ainsi, il est rare que les banques acceptent de renégocier un prêt, car elle rogne sur ses marges. Il faut brandir la menace de la concurrence ou être un très bon client pour obtenir un geste. C’est toutefois la solution la plus simple et surtout la plus économique. Le banquier fait alors un avenant au contrat initial ; Les démarches sont moins contraignantes et les frais minimes, ils s’élèvent à 6 mois d’intérêt ou bien à 1 % du montant restant dû. Pour que la renégociation soit intéressante, il faut une différence d’au moins 1 point entre le taux initial et le taux actuel. Cependant, en matière de crédit immobilier, avec une durée plus longue, un écart de 0.80 peut être acceptable. Il n’est pas intéressant de renégocier des emprunts trop anciens, car les intérêts se payent dans les premières années du remboursement. Le taux pris en compte est celui qui a cours au jour de l’émission du prêt.

 

Faire racheter son crédit par la concurrence

 

fonctionnement rachat creditVous n’avez pas su ou pu convaincre votre banquier de renégocier les modalités de votre crédit, il ne vous reste plus qu’à aller taper aux portes des concurrents. Courtiers, organismes de crédit ou banques peuvent racheter vos emprunts et les restructurer. Pour cela, il va falloir faire des efforts et prouver votre solvabilité. C’est-à-dire fournir vos bulletins de salaire et vos relevés de comptes bancaires pour attester de la stabilité de votre situation, sans découverts, ni nouveaux emprunts. Cette solution est plus coûteuse avec des frais s’élevant à 6 mois d’intérêts ou 3 % du capital restant dû. C’est le prix à payer pour bénéficier des meilleurs taux du moment.

 

Réduisez vos mensualités jusqu'à 60 % avec le rachat de crédit!

 

Your browser is out of date. It has security vulnerabilities and may not display all features on this site and other sites.

Please update your browser using one of modern browsers (Google Chrome, Opera, Firefox, IE 10).

X