Depuis la crise financière de 2008, les sociétés en charges de proposer des crédits se sont multipliées.

Or, il ne faut pas oublier que ce sont ces abus de méthodes financières qui nous ont amenés à la crise économique et financière de 2008.

Il existe certains avantages, parfois utiles, à ces crédits à la consommation : notamment les crédits renouvelables ou « revolving ».

Un crédit renouvelable est un crédit à la consommation qui, comme son nom l’indique, peut être renouvelé. C’est-à-dire que l’on va souscrire auprès d’un organisme financier un crédit qui met à notre disposition une somme d’argent qui va être remboursée au fur et à mesure selon les conditions choisies.

credit-revolving

Comment un tel système est-il possible ? La société de crédit va mettre à votre disposition une certaine somme d’argent que vous allez pouvoir dépenser comme bon vous semble. Chaque mois, vous sera demandé un remboursement (qui, en général, reste abordable et donc très attractif).

Cependant, le crédit renouvelable est une « réserve » d’argent, c’est-à-dire que vous pouvez dépenser cette somme, mais dépenser aussi les « remboursements mensuels ».
Même s’il est indépendant d’un compte courant, vous pouvez toujours puiser dans votre crédit renouvelable (à la condition de ne pas dépasser le plafond autorisé).

Si ces offres peuvent paraître des plus alléchantes, il faudra quand même porter son attention sur quelques points : il existe, dans ces crédits, de nombreux risques à éviter.

Depuis Mai 2011 et la loi Lagarde, les risques sont un peu plus contrôlés, il faut garder en tête que les taux de remboursement ne sont pas garantis avec ce type de crédit.

Le taux va être généralement variable, il peut donc paraître très attirant les premiers mois ou la première année puis prendre des valeurs très hautes et ainsi augmenter les durées et montants des remboursements.

Comme dit précédemment, la loi Lagarde du 1er Mai 2011 permet justement de maitriser ces risques. Si le taux augmente et trop vite, c’est le montant du remboursement et la durée qui vont augmenter.

On peut ainsi se sortir plus rapidement de ce type de crédit. N’oubliez pas de vous renseigner aussi sur les offres de rachat de crédit.

En conclusion, il peut être très pratique, mais il faut rester vigilant et ne pas tomber dans certains pièges.

 

Your browser is out of date. It has security vulnerabilities and may not display all features on this site and other sites.

Please update your browser using one of modern browsers (Google Chrome, Opera, Firefox, IE 10).

X